Les jus naturels

Spécialité du coin, les jus naturels sont présents partout à Madagascar : que ce soit dans la gargotte du coin de la rue , dans la sacoche du vendeur ambulant (mais à prendre avec modération),  et dans les bons restaurants de Madagascar. Petit focus sur une boisson très appréciée à Madagascar, qui devrait être un exemple pour nous autres européens.


Le jus naturel, une spécificité de Madagascar

Lorsque que je suis arrivé à Madagascar, une chose n’a pas manqué de me frapper lors que nous mangions avec mes collègues le midi. La question suivante (en malgache)  revenait à chaque repas  : Misy jus naturel ve ? Une question me taraudait alors, pourquoi cette appellation, le « jus naturel » ?

L’image du jus de fruit en Europe

Nous autres, en France, c’est une chose que nous ne connaissons pas.  Les produits de supermarch vendus en briques ultra conditionnées ne sont des jus de fruits purs ! La plupart ne contiennent qu’un faible pourcentage de fruits, sont ultra-dilués dans l’eau, et plein de sucres, aspartame et aromatisants en tout genre… Seule quelques marques onéreuses propose un jus de qualité. Enfin, la meilleure façon d’avoir un jus frais, c’est de le faire soi-même …

Le jus naturel à la malgache

Un verre de jus naturel coûte  30 centimes d’euros.

A Madagascar, tout le monde produit du jus naturel : le grand restaurant de luxe, la petite gargotte, et même moi, le matin après avoir acheté des corossols frais du marché. Il est pressé le jour même, puis glacé, et vendu ensuite pour 500 ou 1000 Ariary le verre (environ 30 centimes d’euros).

Le résultat est jus de fruits sans produits chimiques quels qu’ils soient. Et cela sort du cadre des types de jus qu’on produit à la maison !

Les jus naturels les plus courants

  • Orange
  • Mandarine
  • Corossol
  • Tamarin
  • Prune
  • Fraise
  • Ananas

Les bouteilles

A Madagascar, il existe un véritable business autour des bouteilles. Je ne parle pas d’un business rapportant des milliards. Mais les personnes les plus démunies arrondissent leur fin de mois en vendant des bouteilles usagées quelques dizaines d’Ariary. Ces récipients sont en effet parfaits pour recueillir et vendre le précieux produit !


Quelques recettes  …

Jus d’ananas

Le jus d’ananas est fait ainsi : les épluchures de l’ananas (qui contiennent encore beaucoup de la chair du fruit) sont lavées, puis bouillies. Le jus de cuisson refroidi et sucré forme alors le jus d’ananas. L’ananas est quand à lui consommé.

Jus de corrosol

On trouve des recettes sur internet : le corossol est épluché, puis haché en petit morceaux avant d’être passé au mixer. Ensuite, il suffit de filtrer la mixture obtenu pour en extraire le jus, en ajoutant un peu de sucre.


Remarques de fin

La vente de jus dilués/conditionnés

Certains vendeurs font passer des produits industriels pour des produits frais.

Quelques petits filous  arpentent les rues malgaches, ou, et  par instinct de survie, diluent un peu plus leur produit afin de faire un peu plus de bénéfice. De même, il est préférable de ne pas prendre de jus de fruits dans certains restaurants, qui vendront du jus en brique. Mais ils ont l’honnêteté de vous le prévenir ! Dites vous que si ça coute 5 000 Ariary le verre, c’est sûrement pas naturel ;-).

L’eau du robinet

Enfin, quelque soit l’endroit, il est probable que le jus de fruit a été préparé avec de l’eau du robinet (et les glaçons aussi). Il est donc préférable de ne pas en abuser si votre estomac n’est pas habitué !

Le jus de tamarin et de fraises

La consommation de ces jus est peu recommandé. D’une part, le jus de Tamarin est préparé d’une façon peu hygiénique (les tamarins sont broyés avec les pieds). D’autre part, les fraises sont susceptibles d’avoir été préparés avec de l’engrais de porc, ce qui peut provoquer la cysticercose.

Une réflexion sur “ Les jus naturels ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser


Un marchand de fruits à Madagascar Des fruits de Madagascar
Plat de hen'omby sy tsaramaso (zébu et haricots) La cuisine malgache

A ne pas rater sur le site


Une belle plage de l ile aux nattes, sainte marie Sainte-marie, une île paradisiaque
au-sommet-de-Andringitra L’Andringitra et le Pic Boby
Le soleil à travers la fenêtre de l'Isalo! Visiter l’Isalo