Une belle plage de l ile aux nattes, sainte marie

Sainte-Marie, une île de rêve

Sainte-Marie est l’île qui plonge le touriste dans un rêve dont il ne souhaite pas se réveiller.  Une impression d’être dans une carte postale dont vous êtes le héros. Un moment de détente qui ne se produit qu’une fois et qu’on ne veut pas voir finir. Une balade de lieux perdus en lieux paradisiaques, avec chaque jour , l’impression de redécouvrir quelque chose de nouveau. Loin des souçis du quotidien, loin de l’atmosphère étouffante de Antananarivo.


Aller à Sainte-Marie

L’avion

Le moyen le plus simple de se rendre à Sainte-Marie est de prendre l’avion. Cela a un coût, toutefois, depuis Antananarivo, le vol ne dure qu’une heure. En sortant de l’aéroport, vous pourrez prendre un tuktuk, certes onéreux (20 000 Ar), pour se rendre dans son hôtel . Selon les hôtels,  le transport peut être pris en charge.

Les grèves de la compagnie locale sont courantes, alors il n’est pas garanti que vous pourrez trouver un avion.

La route et le bateau

Un tuktuk de Sainte Marie
Un tuktuk de Sainte Marie

Un autre moyen de transport vers Sainte-Marie et de prendre le bateau depuis Sonierana Ivongo, un village à 200 km au nord de Tamatave (le trajet durera environ 10h).  Il faut alors aller en taxi-brousse jusqu’à Tamatave d’abord, ensuite prendre un taxi-brousse locale jusque  Sonierana Ivongo, et et prendre le bateau tôt le matin. Les bateaux ne partent plus l’après-midi, pour des raisons de sécurité.


Plan de l’île

Sainte-Marie se décompose en deux grandes parties : La partie Sud est la plus développée. L’aéroport se trouve tout au sud de l’île, il est le point de départ de la route. Le paysage y est déjà très beau  !

Sainte-Marie a un paysage qui sera très similaire à la RN2 : la grande route serpente dans la végétation, longeant les plages et traversant de nombreux petits villages rudimentaires.

Route principale de Sainte-Marie

Au bord de la route, on trouvera des gargottes, des bars, et surtout, des hôtels, qui bordent la plage ouest de l’île.  La route continue ainsi pendant 20 km, jusqu’à arriver à une ville : Ambodifotatra. C’est le point le plus animé de l’île, et on y trouvera les établissements de vie pratique : banques, poste, restaurants …

Point de vue depuis Ambodifotatra
Point de vue depuis Ambodifotatra sur l’île aux pirates

Après Ambodifotatra, la route continue son périple vers le nord ou vers l’est de l’île. La route vers le nord est intégralement goudronné depuis le début de l’année 2014. La route de l’Est est goudronnée à moitié : les sentiers de pistes alternent avec le bitume. Toutefois, tout cela reste très praticable en moto ou en scooter !


Se loger à Sainte-Marie

Il ne sera pas compliqué de vous loger sur l’île. De nombreux hôtels longent le bord de la mer et sont directement accessible le long de la route. Attention, tous ne sont pas égaux. Vous pourrez trouver des hôtels bon marché, mais avec une prestation moyenne, comme vous y trouverez des hôtels très luxueux et hors de prix. Je vous conseille de prendre un hôtel dans le milieu de gamme, environ 100 000 Ar par nuit, pour avoir un confort et une prestation de qualité qui ne gâcheront pas votre séjour.

Les hôtels « milieu de gamme »  ont de bons restaurants , qui éviteront un déplacement dans l’obscurité le soir.

Il n’y a pas spécialement de restaurants à Sainte-Marie, et si vous êtes dans un hôtel correct, alors le restaurant le sera aussi. Étant donné que le déplacement en ville le soir sera onéreux, cela sera un bon compromis. Dans le restaurant, ne ratez pas la langouste ; tous les hôtels en propose, et c’est toujours très bon avec un peu de mayonnaise.

Une langouste à la mayonnaise
Une langouste à la mayonnaise

Le transport

De courageuses Saint-Mariennes, se déplaçant à pied !
De courageuses Saint-Mariennes, se déplaçant à pied !

Sainte-Marie est une île longiforme. Un transport d’un point à un autre va vous faire traverser quelques kilomètres de brousse. A pied, c’est donc impossible. Le meilleur moyen de se déplacer est la location de deux-roues : moto, scooter …. Vous pourrez en louer facilement en demandant simplement à votre hôtel, ou en vous adressant aux quelques loueurs de véhicules que vous trouverez le long de la route. Petite astuce pour l’essence, vous n’êtes pas forcé de retourner en ville pour en mettre : les épiciers en vendent. Certes , le prix sera un peu plus élevée à la station d’Ambodifotatra. Indications de prix : Scooter : 40 000 Ar par jour Moto 150 cc : 50 000 Ar par jour Quad : 250 000 Ar par jour.

Le moyen le plus pratique et et le moins onéreux de se déplacer à Sainte-Marie est la location de motos ou scooter !

Dernier moyen de déplacement, le tuk-tuk. Attention, l’addition va être salée. En 2015, c’est entre 15 et 20 000 Ar la course entre la ville et l’aéroport, et de nuit, le tarif peut doubler.


Que faire à Sainte-Marie

Les baleines

Prendre rendez-vous pour la sortie baleine est un incontournable.

Ballet de Baleines.
Ballet de Baleines.

Qu’est ce que la sortie baleine, me direz-vous ? Tous les ans, les baleines à bosses migrent , et une partie d’entre elles élisent domicile pendant quelques mois, disons entre Aout et Novembre, aux alentours de l’île Sainte-Marie. Tous le monde est sur le pied de guerre : les touristes étant rares (c’est ce qui fait la beauté de l’île), chacun veut les avoir sur son bateau. Votre hôtel ne manquera pas de vous le proposer. Selon sa qualité, il vous proposera sa sortie personnalisée, ou bien sous-traitera aux bateliers professionnels. (dans ce cas, essayez de négocier directement avec eux).

Une baleine de Sainte-Marie prend le soleil.
Une baleine de Sainte-Marie prend le soleil.

Mais dans les deux cas, un seul mot d’ordre : n’oubliez pas l’appareil photo ! Un petit imperméable , un chapeau et la crème solaire ne vous manqueront pas non plus. Il est toujours sympa de faire une deuxième sortie, avec un autre guide si vous le pouvez. Vous ne passerez qu’une fois à Sainte Marie, , alors autant en profiter !


Visiter l’est de île

Une belle moto, idéale pour faire le tour de Sainte-Marie.
Moto louée à Sainte Marie.

Visiter Sainte Marie en moto a été un de mes meilleurs trips à Mada, toutes vacances confondus. S’il y avait un truc à refaire, ça serait celui-ci. Louez une moto ou un quad et allez en ville. En face de la société générale, prenez la route qui monte pour rejoindre le marché. Demander aux gens comment rejoindre la baie d’Ampanihy : environ 15 km après la ville. Il suffit de suivre la piste, jusqu’au panneau indiquant l’hôtel « Chez Hélène ». Celui-ci n’existe plus, mais d’autres ont pris la relève. Enfin, il suffit de tourner à droite après ce panneau. Vous finirez par tomber sur un rabatteur qui vous proposera la formule « classique ».

Le restaurant de la baie d’Ampanihy est très bon !

Vous pourrez d’abord commander un repas pour environ 20 000 Ar. Durant le temps de préparation, vous pourrez aller vous promener avec un piroguier à travers la baie d’ampanihy. Vous naviguerez en pirogue au milieu des mangroves, jusqu’à débarquer de l’autre coté de la baie.

Après une petite marche, vous serez sur la plage de la baie, ou vous pourrez rester le temps que vous voudrez. La plage elle-même est un peu sale, mais vous pourrez y trouver un coin ou vous serez tranquille. Et l’eau est calme , propre, claire, et sans requins. Au retour, le repas vous attendra.

Plage de Ampanihy
Plage de Ampanihy

Visiter le nord de île

Le nord de l’île est une destination touristique très intéressante, mais réservée au courageux. La location d’un véhicule est indispensable, pour faire les 60 Km de route jusqu’aux piscines naturelles. Sinon, comptez 170 000 Ar en tuk-tuk. Vous pourrez laisser votre moto sous surveillance sur un parking assez rudimentaire, mais gardé (ne pas oublier le pourboire).

Les prix des restaurants montent pour les blancs, et le guide n’est pas très assidu. Ne vous laisser pas arnaquer !

Ensuite, direction la plage , accompagné d’un guide. Attention à ne pas vous laisser arnaquer : le guide voudra vous faire manger au restau de ses copains, et aura envie de vous laisser sur la plage au bout de 10 minutes. Soyez rassuré, vous ne risquez pas de vous perdre, mais assurez-vous qu’il vous montre au moins tout ce qu’il y a à voir. Il y a trois piscines naturelles.

L'une des piscines naturelles.
L’une des piscines naturelles.
  1. La première est pour moi la meilleure, clairement. Facilement accessible, propre, peu profonde, et bien chaude, sans vagues.
  2. La deuxième est dans le même esprit, mais moins accessible (il faudra marcher pieds nus, sur des cailloux, j’en reparle après), et de plus, est peu profonde.
  3. Enfin, la troisième est très difficile d’accès et la vague est y forte.
La troisième piscine naturelle.
La troisième piscine naturelle.

Attention, il y a des fady sur cette plage : vous n’avez le droit que d’y marcher pieds nus. Faites attention à respecter cela, pour ne pas froisser les locaux. Croyez-moi, il est préférable de se faire un peu mal au dessous des pieds.


L’extrême sud : l’île aux nattes

L’île aux nattes , c’est la vision que vous avez du paradis sur terre sous sa forme « plage, cocotier et mer bleue ». En arrivant là-bas, vous aurez qu’une envie, c’est changer d’hôtel et vous y installer, charmé comme si l’île vous avait lancé un sort.

A propos des hôtels, je fais une petite parenthèse : les hôtels de Sainte-Marie offrent un confort assez rudimentaire, car ils n’ont pas tous l’électricité, ni même l’eau de la JIRAMA. Il faut donc faire attention avant de faire votre choix ! Vous aurez plus de confort sur l’île, et après tout, la traversée de pirogue ne coute que 2 000 Ar.

Il n’y a rien d’autre à faire que glander sur la plage à l’île aux nattes. L’île est minuscule , il n’y a que des petits chemins tortueux qui s’enfoncent dans l’île.

Une pirogue de Sainte Marie sur l'ile au natte.
Une pirogue de Sainte Marie sur l’ile aux nattes.

Toutefois, si vous aimez la marche il y a deux activités à faire. Vous aurez la possibilité de vous rendre à l’hôtel des lémuriens. Il est à l’extrémité de l’île, comptez une heure de marche à pied. Des piroguiers pourront vous y emmener pour 50 000 Ar (essayez de négocier 40 000) en faisant le tour de l’île. Mais, il n’y a rien d’exceptionnel là-bas. Il y a également un vieux phare avec un point de vue. Bon je vous préviens, ça casse pas trois pattes à un canard. Mais le gardien est plutôt sympathique (il ne voit pas souvent du monde), et vous avez la possibilité de revenir autant de fois que vous voulez pour 5 000 Ar payé une fois ! Votre nom est noté sur un carnet, c’est assez drôle.

Note : le transport sur l’île aux nattes est forcément à pied, à moins d’amener un vélo ou un scooter en pirogue (je l’ai fait, c’est possible). Toutefois, le scooter n’a que peu d’intérêt, car les routes ne sont pas praticables.

Un scooter traverse vers l 'île aux nattes en pirogue
Un scooter traverse vers l ‘île aux nattes en pirogue

Sainte-Marie est vraiment une des choses qui font de Madagascar une île à haut potentiel touristique. Elle offre tous ce dont peut rêver un vacancier : du soleil, des palmiers, une mer transparente et surtout, un calme que ne trouve dans aucune station balnéaire. N’hésitez pas, si vous avez l’occasion d’y faire un détour, programmez le dans votre séjour.

Et maintenant, à vous ! Voulez-vous ajouter des précisions sur Sainte-Marie ? Avez-vous besoin d’autres informations  ?

28 réflexions sur “ Sainte-Marie, une île de rêve ”

    1. Rassurez-vous, je suis d’accord avec vous. Le point est que chaque jour, tous les piroguiers de Foulpointe ramassent des coraux pour les présenter aux touristes, car il s’agit malheureusement de leur unique gagne-pain dans un contexte économique très difficile pour la population. Il y a effectivement de la sensibilisation à faire sur le sujet, ce qui n’est pas très simple, étant donné que les gens tentent de faire ce qu’ils peuvent pour avoir un minimum de revenus.

  1. Merci beaucoup pour toutes ces informations qui m’aident beaucoup à préparer mon séjour en juillet. Je sillonne internet depuis ce matin, et mis à part les descriptions des hôtels et les sites des professionnels, je n’ai pas vu beaucoup de renseignements concernant les excursions.
    Un grand merci!

  2. Bonjour article très bien fait par contre pour notre séjour chez notre gendre qui possède un bungalow du 15.10 au 15 décembre recherche adresse location moto ou scooter pour cette période

    1. Bonjour,
      Le long de la route entre l’aéroport et Ambodifotatra, vous trouverez très régulièrement des loueurs de moto qui se valent tous. Il faut s’assurer qu’il peut vous donner casques, des papiers et son numéro de téléphone en cas de pépin. Nous avions loué près de l’hôtel Chez Pierrot, nous n’avons pas eu de problèmes.

  3. vous surévaluez les tarifs des transports : en 2015 je payais 10.000 ariary pour aller en ville depuis l’aéroport ou pointe sud. Au max, un tuk demandait 15.000. Le tour de l’ile aux nattes est à 40.000 alors 50.000 pour aller à l’hôtel Les Lémuriens, trajet qui représente la moitié du chemin, c’est de l’arnaque. Et je parle bien de tarifs touristes. à savoir que les prix tuk sont globaux alors que les prix pirogues sont souvent par personne mais negociables vu que les piroguiers sont déjà très chers. quand aux prix des hotels, quand vous dites 100.000 par nuit c’est du presque luxe. un hotel en ville c’est à partir de 30.000…

    1. Bonjour,
      Pour les transports, il semble que nous n’ayons pas vécu la même expérience ou bien que les prix des tuks aient baissé. Je n’estime pas les tarifs, ce sont ceux que l’on ma proposé quand je suis allé (deux fois) sur l’île. Il est bien pour vous que vous ayez trouvé moins cher. Vous savez, les prix à Madagascar peuvent varier de beaucoup selon le prestataire, la masse de clients …
      Pour les piroguiers, je me suis mal exprimé sur le site. Effectivement, le prix correspond à un tour de l’île et passe par l’île au lémuriens. Là encore une fois, 40 000 ou 50 000, cela dépend du prestataire.
      Enfin pour les hôtels, relisez l’article. Je ne dis pas qu’ils sont tous à 100 000 par nuit, mais je conseille les hôtels de ce prix là. Il existe effectivement moins cher, mais la prestation est de moindre qualité – pour avoir fait les deux types d’hôtels, je sais de quoi je parle. Vous dites que c’est du luxe, mais 100 000 ariary=30 euros seulement, soit le prix d’un hôtel bas de gamme en France, alors qu’on profite bien de son séjour : calme, bord de plage propre, et services adéquats. Sachez qu’il y a bien plus cher à Sainte-marie, vous pouvez même trouver à 250 euros la nuit. Là pour moi c’est du luxe. A chacun de choisir selon ce qu’il cherche.
      Bien à vous,

  4. On nous a parlé de prendre un taxi privé à la journée pour visiter l’île. Nous n’y restons que 2 jours; Qu’en pensez-vous? (j’avoue que je m’imagine assez mal sur une moto ou un scooter avec mon mari, nous ne sommes pas de la première jeunesse !!!)

    1. C’est effectivement une bonne idée. Négociez bien votre prix. Je ne les connais pas sur Sainte-marie car je n’ai pas fait comme ça. A Antananarivo, le prix à la journée serait entre 80 000 Ar et 150 000 Ar selon l’état de la voiture , avec l’essence en plus. Pour les tuktuk, ça sera peut-être moins cher. Faites attention à bien convenir avec lui que vous ne payez pas son repas.
      Votre taxi pourra également vous conseiller sur les visites, mais il faut s’assurer qu’il parle bien français.

  5. Vos article sont très intéressant et pratique je voulais signaler que sur le site les bateaux pour Sainte Marie parte aussi de Tamatave jusqu’a Soanierana et de la il reparte pur Sainte Marie ..

  6. Bonjour, je compte séjourner sur Sainte-Marie du 24 au 29 juin prochain, soit 5 jours: cela vous paraît il raisonnable comme durée de séjour pour se faire une idée correcte de Sainte-Marie ou est ce un peu court?

    1. Bonjour,
      Je pense que c’est faisable mais un peu court, car vous ferez les choses au pas de course et n’aurez pas trop le temps de profiter du l’île.

  7. Bonjour la distance entre l’aéroport de Sainte Marie et la ville ambodifotatra est de 11 km est pas 20km je le fait tout les jours à pied très belle balade

  8. Merci beaucoup pour les informations. Je pense y aller dans quelques moi, mais je pense prendre le taxi brousse au départ d’Antananarivo, après le bâteau. Qu’en pensez-vous?
    Sinon, combien de jours faudrait-il prendre pour faire le tour de l’île?

    1. Bonjour
      Le trajet depuis tana vers Sainte marie se fait sans problème, je pense qu’il faut prévoir du temps en plus juste pour le trajet je dirais au moins 1 (peut etre 2 ?) jours à chaque fois, le temps de faire les correspondances bateau-taxibrousse). Je n’ai jamais pris ce bateau, je ne saurais pas vous dire précisement.
      Néanmoins, j’ai entendu dire que le bateau a parfois des des accidents. Il vaut mieux le prendre le matin je crois, ou la mer est plus calme.

      Pour faire le tour de Sainte-marie, vous aurez tout vu en 3 ou 4 jours. Il vaut mieux y rester au moins 1 semaine pour profiter des plages aussi !

  9. le tourisme marche t il tjrs aussi bien malgre la derniere affaire du mois d aout y a t il autant de touriste? j ai l impression que beaucoup moins d avion relie l ile quelqu un a t il un avis.

  10. Bonjour et merci pour toutes ce blog utile. Je compte aller à sainte marie du 15/09 au 22 ou 23/09 2017 et je pensais réserver « La résidence des Mousquetaires » située près d’un village de pécheurs coté est. Est ce que vous connaissez cette résidence et le secteur? la plage et la baignade sont elles sympas. je pratique également la chasse sous marine et la pèche.Merci pour tous conseils et infos complémentaires.

    1. Je regrette, je ne connais pas cette résidence… L’est est un peu plus sauvage et éloigné que le reste de l’île , d’après mes souvenirs.

  11. Pour compléter ce dossier (qui est d’ailleurs bien fait) il y a 2 points intéressants à signaler:
    1) Il y a maintenant une compagnie aérienne (Madagasikara Airways) qui dessert l’île, depuis Tana et la Réunion. C(rst moins cher et la compagnie est plus fiable qu’Air Madagascar
    2) Sur la côte Est, en direction du Nord, il y a des endroits superbes, peu de touristes, c’est plus calme et moins cher que dans le restant de l’île. A conseiller : Ylampy Beach, du sable fin et personne sur la plage!

  12. Bonjour,
    Merci pour ce site et les bons conseils.
    Nous resterons 3 jours directement à l’Ile aux nattes (hôtel Maningory) au mois d’août prochain. Pourriez-vous m’indiquer si les pirogues reliant Sainte-Marie et l’Ile aux nattes sont disponibles n’importe quand ? Ou y a t-il des horaires précises ?
    Merci bien.

    1. Bonjour,

      De souvenir, il y a des pirogues à toute heure de la journée. Le soir il n’y a plus de pirogues.
      Le soleil se couche vers 18h environ.
      Je vous souhaite un bon séjour à Madagascar.
      Arnaud

  13. Bonjour!
    Nous souhaitons y aller au mois décembre ma fille de 5 ans et moi.
    Quel coin de l’île serait le plus approprié en étant pas trop isolées et pas trop dans l’activité touristique?
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre séjour à Madagascar et découvrez les meilleures destinations de l'ïle rouge.