L'intérieur du parc, très vert

Le parc de Ranomafana

Le trajet de la RN7 est jalonné par plusieurs parcs naturels, et Ranomafana est l’un des plus touristiques à Madagascar. Bien qu’il ne soit pas l’un des plus beaux, il constitue une étape incontournable pour de nombreux vacanciers. Focus sur l’une des forêts les plus connues de Madagascar, avec une petite surprise à la fin !


L’histoire du parc de Ranomafana

Informations Générales !
Informations Générales !

L’emplacement du parc a longtemps été une source d’exploitation arboricole, avant d’être protégé et classé parc naturel par l’état Malgache en 1991, puis classé en 2007 au patrimoine mondial de l’Atsinanana des forêts humides.

Une partie de la faune et flore du parc de Ranomafana est menacée d’extinction

Aujourd’hui, le parc est un espace protégé et menacé : en effet, une grande partie des espèces de lémuriens et d’arbres qu’il abrite sont en voie d’extinction. Comme toujours, l’état Malagasy a réagi trop tard, sans anticiper à l’avance le problème. Celui-ci n’est d’ailleurs toujours pas résolu, car le parc de Ranomafana fait toujours l’objet d’une exploitation illicite, ce qui est le cas de nombreux parcs naturels à Madagascar.

Les forêts typiques de Ranomafana
Les forêts typiques de Ranomafana

Le parc

Un arc-en-ciel illumine Ranomafana
Un arc-en-ciel illumine Ranomafana

Il s’agit d’une grande forêt  dans un paysage vallonné d’environ 41 000 H, avec un certain relief. Le parc de Ranomafana n’est pas intégralement reconnu comme forêt primaire : il faut en effet s’éloigner des routes et s’enfoncer profondément dans le parc lors d’une visite de plusieurs jours pour y accéder. Une petite ville du nom de… Ranomafana est située à quelques kilomètres de l’entrée du parc. Attention, l’entrée du parc n’est pas dans le village de Ranomafana ! A 6 kilomètres se trouve le bureau d’accueil du parc, à Ambodiamontana.  Vous y trouverez tous les renseignements sur les circuits possibles, ainsi que sur le camping.


Se rendre à Ranomafana

Le trajet par la RN45 est plus simple même s’il est plus long en kilomètres.

Ranomafana est situé  à 67 km au nord de la  ville de Fianarantsoa,  400 km au sud de Antananarivo et 120 km de Mananjary. On ne peut s’y rendre que par la route, à partir de la RN7 :

  1. En roulant 20km environ  sur la RN25, une route secondaire (piste) assez difficilement praticable, surtout lors de la saison des pluies après Ambohimahasoa (80 km au nord de Fianarantsoa)
  2. En roulant 30 km environ sur la RN45, une route goudronnée à 40 km au nord de Fianarantsoa près de Alakamisy Ambohimaha.
Localisation de Ranomafana sur un plan
Localisation de Ranomafana sur un plan

Le trajet est faisable en taxi-brousse. Toutefois, et comme d’habitude avec les taxi-brousse, c’est une vraie galère ! Il faut le prendre depuis Fianarantsoa et descendre au village de  Ranomafana.

La brume sur la route de Fianarantsoa au petit matin ...
La brume sur la route de Fianarantsoa au petit matin …

Se loger à Ranomafana

Un hôtel de Ranomafana
Un hôtel de Ranomafana

Tout dépend de ce que vous voulez voir à Ranomafana ! Si vous comptez faire une visite en une journée ou demi-journée, il est préférable de loger au village de Ranomafana. Les hôtels y sont plus confortables, les taxi-brousse s’y arrêtent, et vous serez à coté des bains et de la piscine.

Il sera par contre plus pratique de loger à  Ambodiamontana si vous comptez rester dans le parc plusieurs jours. Des aires de camping ont été aménagées sur les différents circuits, et il existe également un gîte à l’entrée du parc.


Equipement

Selon la visite que vous ferez, vous aurez besoin de plus ou moins d’équipements. La visite d’une journée ne nécessitera qu’une bonne paire de chaussures, un vêtement de pluie, de l’eau et un appareil photo. Mais rester plus longtemps dans le parc va demander un peu plus de moyens !

N’oubliez pas le nécessaire à camping si vous comptez campez, plus quelques éléments indispensables, comme de quoi enlever les sangsues (du sel fait très bien l’affaire), des produits anti-moustiques. Prenez également vos précautions contre le paludisme.

Vous pourrez trouver de quoi facilement vous restaurer dans le village de Ranomafana, il n’est donc pas nécessaire de prendre de la nourriture depuis Fianarantsoa.


A voir dans le parc de Ranomafana

Il existe plusieurs circuits dans le parc.  Le circuit basique d’une journée, selon mon avis est amplement suffisant pour des touristes de passages à Madagascar. Il serait dommage de passer plusieurs jours à Ranomafana, dont les paysages sont très similaires, alors qu’il y a de nombreux endroits à visiter.

Toutefois, le parc propose de nombreux circuits sur plusieurs jours ! Pour les plus courageux, les amateurs de trekking en forêts (ou bien les étudiants en biologie ?). Sachez que toutes les visites proposent  : l’observation de lémuriens, de plantes et d’animaux peu communs. Une visite par la cascade s’impose !

N’hésitez pas à consulter le site officiel des parcs Nationaux de Madagascar pour plus d’informations.


Le circuit basique

Le paysage de Ranomafana alterne forêts profondes et rivières
Le paysage alterne forêts profondes et rivières

Pour ma part, je n’ai pas effectué un trajet courant. Nous voulions aller directement  à la cascade , lors d’une marche qui nous a pris environ 4h. Il s’agit d’un parcours assez difficile, contrairement à ce que l’on peut en dire. En effet, le relief est très vallonnée  ; les montées et descentes sont nombreuses, et le chemin est aménagée de façon primaire. Lors de notre parcours, le guide nous a fait faire plusieurs détours (à notre insu, nous ne l’avons compris que un peu plus tard) pour nous montrer plusieurs espèces de lémuriens. Nous y avons également observé des animaux , et vu de paysages magnifiques !

Enfin,  après moult heures de montées, descentes, et marches, nous avons fini par atteindre la cascade.

La cascade de Ranomafana, prise de loin
La cascade de Ranomafana, prise de loin

Je dois avouer que la marche en elle-même ne nous avait pas montré grand chose, mais par contre, la cascade elle-même vaut vraiment le coup d’oeil ! Prenez le temps  pour les photos.

La sortie du parc se trouve quelques kilomètres plus loin, après une bonne marche en plein air. Nous débouchons directement dans le village de Ranomafana, près de la piscine et des bains.

Le chemin du retour après la cascade
Le chemin du retour après la cascade

La piscine et les bains

Ranomafana signifie « eau chaude » en langue malgache. En effet, le coin est très connu pour ses sources chaudes d’eaux thermales.

Il y a en particulier la possibilité de prendre des bains dans des locaux réservés à cette effet. Attention, il y a du monde et il est conseillé de s’y rendre dés 7h du matin !

L’eau de la piscine est chaude et très agréable !

L’autre attraction du coin est bien évidement la piscine ! C’est une piscine d’eau chaude coulant tout droit de la source. Seul hic, c’est très fréquenté. L’eau est renouvelée en permanence, mais la piscine est lavée une fois par semaine, le vendredi… Rassurez-vous, nous sommes deux y avoir fait trempette, sans souci particulier.

Les bains et la piscine sont situés dans le village de Ranomafana, près de la sortie du circuit de la cascade.


Une organisation typique

Exemple d’intégration d’une visite de Ranomafana dans un circuit de la RN7.

  1. Prévoir d’arrivée de Ranomafana vers la fin d’après midi. Le temps de se poser à l’hôtel, de passer une nuit tranquille au village.
  2. Le matin, départ à 6h pour aller prendre un petit bain, si vous vous en sentez le courage.
  3. Ensuite, rendez vous à 7h30 pour démarrer le circuit basique du parc de Ranomafana, qui se terminera pendant midi.
  4. Après votre repas à l’hôtel, il vous reste l’après midi pour profiter de la piscine !
    Le lendemain, départ vers de nouveaux horizons, comme par exemple Manakara …

Et une petite surprise pour terminer !

Le groupe de rock malgache AmbondronA, très connu à Madagascar, a réalisé une partie de l’un de ses clipsTiako ianao, (en langue malgache, je t’aime)   dans le parc de Ranomafana, avec Miss Mada 2012 🙂


Je remercie une personne qui se reconnaitra pour m’avoir laissé utiliser  quelques-unes de ses photos de vacances, sans qui cette page serait pas ce qu’elle est aujourd’hui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Préparez votre séjour à Madagascar et découvrez les meilleures destinations de l'ïle rouge.