bougies-noel

Noël à Madagascar

Cela va faire maintenant trois ans que je suis arrivé à Madagascar, depuis février 2012. Depuis cette date, deux Noël se sont écoulés, et pourtant ça n’est qu’aujourd’hui que je découvre réellement comment se passe Noël à Madagascar.


En 2012, je ne connaissais encore que le groupe des VIE, et , en bon VIE que j’étais, je me trouvais isolé de la véritable vie des malgaches ;  j’ai donc passé un réveillon de Noël entre expatriés (mais qui, cela dit, était très bien). En 2013, j’étais en France. En 2014, c’est la bonne ! Resté à Madagascar pour faire Noël avec ma compagne, j’ai pu voir comment ça se passait . Allons y !

Un soir de Noël à Antananarivo

Une petite balade le soir m’a permis de voir la capitale malgache un soir de Noël. Quel clash avec mes Noël précédents! Les décorations sont minimalistes : simplement, quelques guirlandes aux couleurs du pays autour du lac Anosy …

Les rues ne sont pas vides, en fait on y croise beaucoup de monde, de gens qui se déplacent en famille. En effet, nous allons voir que les gens ne fêtent du tout pas Noël de la même manière qu’en Europe !


Noël à l’église

Les gens ne font pas de réveillon de Noël. Noël n’est pas devenu commerciale et a conservé à Madagascar un coté très traditionnel. Ici, on ne s’empiffre pas de dinde aux marrons le 24 au soir, en attendant le père Noël. En vérité, on ne fête Noël que si l’on est vraiment croyant,  et pas pour avoir des cadeaux.

On observe dans les rues une même affluence similaire à celle que l’on voit le dimanche matin : les gens se mettent sur leur 31 , et vont à l’Eglise ou s’y déroule la messe de Noël , et une représentation de crèche avec des enfants.

Le 25 est un jour tout aussi traditionnel : les gens se rendent à nouveau à l’Eglise le matin, et font un repas simple en famille l’après midi : riz et volaille pour la plupart.


Une inégalité

Pour les catégories de population les plus démunies, malheureusement rien ne change, il n’y a pas de magie de Noël. Le 24 et 25 décembre sont deux jours comme les autres, ou chacun est occupé à son activité de survie.

Noël à Madagascar revêt enfin un dernier aspect : l’insécurité. La foule présente en pleine nuit dans les rues en se rendant dans les églises sont des proies faciles. Et les voleurs au coin des rues ne se font pas prier pour les détrousser.


Personnellement , je ne suis pas trop messe de Noël. Alors, qu’est ce que j’ai fait ? Simplement, nous sommes allés au restaurant avec ma compagne pour faire un repas de Noël en amoureux. Ce fort bon moment, même si une fois encore, je me dis que je ne dois vraiment pas être fait pour la cuisine gastronomique.

Et vous, avez-vous déjà passé Noël à Madagascar ?

Une réflexion sur « Noël à Madagascar »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser


Plat de hen'omby sy tsaramaso (zébu et haricots) La cuisine malgache
Embouteillages à Isoraka, Antananarivo, à 12h. Embouteillages à Antananarivo
tous-les-billets-de-madagascar La monnaie malgache

A ne pas rater sur le site


Paysage de Manambato, vu du lac Manambato, paradis lacustre
au-sommet-de-Andringitra L’Andringitra et le Pic Boby
Le soleil à travers la fenêtre de l'Isalo! Visiter l’Isalo