Embouteillages à Isoraka, Antananarivo, à 12h.

Embouteillages à Antananarivo

A Antanananivo, les embouteillages sont le quotidien de la population. Traverser la ville en heures de pointes relève du défi et du calvaire. Témoignage …


Petite anecdote pour commencer

Ce lundi 15 décembre était un jour comme les autres. Vraiment ? C’est ce que j’aurai pu croire, un lundi matin, du travail, et une belle journée chaude qui s’annonce. Que nenni.

Un évènement survenu le samedi dans la soirée en avait déjà décidé autrement. Ma serrure flambante neuve, changée il y a peine deux semaines, était sortie de la porte avec la clé. Après avoir contacté le serrurier, celui-ci m’explique qu’il pourra passer à 13h pétantes pour me donner la nouvelle clé.

Évidemment, moi je ne travaille pas à côté de chez moi. J’ai quatre kilomètres de route qui m’attendent pour aller chercher le précieux sésame. Pardon, j’ai quatre kilomètres de route qui m’attendent pour aller chercher le précieux sésame DANS LES BOUCHONS D’ANTANANARIVO.


Les embouteillages à Antananarivo

Eviter les heures de pointe : une évidence

A Antananarivo, les embouteillages sont le quotidien. Il n’y a que les dimanches et les jours fériés que l’on peut espérer circuler normalement. Mais en semaine …

Aller à Analakely à 13h, c’est prendre un pari qui peut couter cher en terme de temps. C’est comme si on traversait un champ ou on y a planté des bus et des taxis. Comme si ces bus poussaient là depuis la nuit des temps, et leur immobilité complète durant des heures donnent l’impression qu’ils pourraient rester ici durant l’éternité.

Circuler en moto

Seule alternative possible : le deux-roues ! Ce sont les seuls véhicules qui peuvent espérer réussir à se faufiler entre les voitures pour traverser le champ. Toutefois, même avec cette arme suprême, il reste d’irréductibles quartiers qui seront infranchissables entre 12h et 14, et à partir de 18h. Citons par exemple : Analakely, Behoririka, Besarety et 67 hectares.


Fin de l’histoire ….

Une éternité, une heure trente, en tout cas c’est le temps qu’il m’a fallu pour couvrir la malheureuse petite distance, même en faisant un petit détour par un itinéraire plus « dégagé » . A quand une rénovation des routes …

Et vous, comment faites-vous pour circuler malgré les embouteilles à Antananarivo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser


bougies-noel Noël à Madagascar
remboursements-medicaux-etranger Remboursements médicaux : conseils
eglise besarety clocher Une messe très matinale

A ne pas rater sur le site


La mer est pure à Nosy Iranja. Les plus belles plages de Nosy Be
La chanteuse de rock malgache Iary Tana In Rock : l’évènement rock de Madagascar
Une belle plage de l ile aux nattes, sainte marie Sainte-marie, une île paradisiaque