Une très belle coccinelle

Le Run de Madagascar

Il y a quelques semaines, le 22 mars, un ami me proposait d’aller faire une promenade à 40Km d’Antananarivo. La raison de cette sortie ? Une nouvelle session du Run de Madagascar !


Un aileron, un aérodrome et du patin

Prêtes au départ !
Prêtes au départ !

Amateurs et amatrices de tuning du dimanche, cette page est faite pour vous ! Et oui, il n’y a pas qu’à Roubaix qu’on aime coller des ailerons sur des super 5 Renault. Le budget n’est pas le même,  le niveau est un peu en dessous de celui des voitures de l’émission « Pimp my ride« , mais ça vaut quand même le coup d’œil.

Le principe est simple : un aérodrome à l’abandon, une piste d’atterrissage désaffectée, et plusieurs kilomètres sur la RN1 depuis Antananarivo pour rejoindre le lieu des réjouissances ! Le public n’est pas nombreux au matin, et les gens arrivent peu à peu tout au long de la journée pour assister à la compétition.


En piste pour le Run de Madagascar !

Qu'elle est mignonne la smart
Qu’elle est mignonne la smart

La piste fait 400 mètres, les voitures sont décorées, les pilotes ont mis leur casq.. euh pardon attaché leur ceint…enfin bref, les moteurs chauffent, et c’est parti ! Durant un tournoi en plusieurs phases, les voitures s’élancent deux par deux sur le tarmac dans le but d’en rejoindre le bout le plus vite possible. Le perdant n’est pas éliminé, car ce sont les temps effectués et le classement général qui priment avant tout.

Chaque voiture fait son show, dans un bruit de tonnerre digne d’un avion de chasse pour certains. On peut parfois entendre le bruit d’un pot d’échappement qui claque, un embrayage qui patine un peu trop (et les sanglots qui vont avec), et une fusée blanche ou rouge traverser la courte distance en mois de temps qu’il ne faut pour le dire !

A peine les éliminatoires finis, le temps d’un show de pom-pom girls et d’un petit ride de motards, et c’est reparti pour la finale …


Les nominés sont …

Mad Max aussi est venu au Run de Madagascar
Mad Max aussi est venu au Run de Madagascar

Je ne suis pas fan de tuning, et je pense que tous les fans de tuning n’auraient pas forcément apprécié le spectacle, mais il faut quand même avouer que certaines voitures valaient le coup. Mes coups de cœurs vont à cette petite smart rouge, qui d’ailleurs était très efficace, ou bien à ces deux sublimes coccinelles avec le coffre relevé pour y caser un moteur, et le petit pot d’échappement en guide de réacteur !

Par contre, si je croise le « pilote » de la BMW qui prenait un malin plaisir à faire fondre les tympans des spectateurs …

On croirait qu'elle passe le mur du son !
On croirait qu’elle passe le mur du son !

Un public, du rhum et des barbelés

Le sécurité du Run de Madagascar est faite au barbelé
Le sécurité est faite au barbelé

Dans ce genre d’attraction, le principal problème pour le public est toujours … une petite partie du public. Parce qu’il vient en voiture, et il picole du rhum et du whisky en plein cagnard. Après il est soûl et il devient incontrôlable. Je suppose que s’il n’y avait pas des antécédents de crétins totalement ivres qui vont sur la piste quand les voitures roulent, les organisateurs n’auraient pas eu la super idée de mettre des BARBELÉS pour isoler le public. En attendant, ce ne sont pas eux qui se sont écorché le doigt.

De nombreux accidents ont eu lieu sur la route, et même sur le lieu du Run !

Ce qui est regrettable, c’est que ce sont encore ces mêmes personnes ivres qu’on retrouve sur la route à fond les manettes, encore grisé par le cocktail vitesse/alcool qu’ils viennent d’ingurgiter. On a signalé de nombreux accidents sur la RN1 ce dimanche.

Un départ sous l'oeil de la sécurité
Un départ sous l’oeil de la sécurité

Voilà comment une sortie agréable peut se transformer en cauchemar pour les autorités. L’alcoolisme et les mauvaises conditions de sécurité sur les routes nationales sont un véritable calvaire pour les malgaches (les 4×4 sont surnommés « les monstres de la route »), et il est triste de voir chaque jour, que rien n’est mis en place pour améliorer le quotidien de la population. J’imagine par exemple,  qu’il faudrait instaurer des tests d’ébriété, enrayer la mise en circulation des permis de conduire « dindons », et combattre la corruption des forces de l’ordre qui ferment les yeux sur tout ce petit foin..


Enfin, cela ne m’a pas empêché de passer un agréable dimanche. La journée a été bonne, même si je ne pense pas que je reprendrai la route pour le prochain Run de Madagascar.

Retour à la case départ ...
Retour à la case départ …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser


Le tunnel d'Ambanidia Effondrement des tunnels à venir ?
Coucher de soleil au mont Passot (2) Les excursions de Nosy Be
eglise besarety clocher Une messe très matinale

A ne pas rater sur le site


Paysage de Manambato, vu du lac Manambato, paradis lacustre
au-sommet-de-Andringitra L’Andringitra et le Pic Boby
Une belle plage de l ile aux nattes, sainte marie Sainte-marie, une île paradisiaque