Antananarivo la nuit

Les délestages

Les délestages sont courants à Antananarivo et les Malgaches sont habitués à ces coupures intempestives. Cependant ces derniers jours, ils sont de plus en plus fréquents et longs. Retour sur ce  phénomène qui prend une ampleur inhabituelle.


Les délestages

Qu’est-ce qu’un délestage ?

La compagnie JIRAMA, ( en malgache : « Jira Sy Rano Malagasy » = « Electricité et Eau Malgache ») procède régulièrement à des coupures volontaires de l’électricité dans les villes du pays. Ces coupures se font par quartiers et par période , avec des cycles de rotations de plusieurs heures.

Comment ça se passe ?

Les heureux élus d’un délestage sont choisis selon leur « importance », les critères de l’importance étant très subjectifs. Par exemple, le quartier du palais présidentiel ou des ministres ne feront jamais l’objet d’un délestage. Mais n’allez pas raconter ça aux habitants de la ville isolée de Sambava, sur la côte est, qui eux, ont de l’électricité trois heures par jour à peine.

De même,  la présence dans un quartier  d’un bâtiment important pour le service public, tel qu’hôpital ne change pas grand chose.

Comment en est-on arrivé là ?

L'immeuble de la Jirama à Antananarivo.
L’immeuble de la Jirama à Antananarivo.

La JIRAMA n’est simplement pas en mesure de financer les ressources nécessaire pour alimenter ses centrales. Elle n’est pas en mesure de produire l’énergie nécessaire pour répondre aux besoins. Les délestages réguliers sont la seule solution pour permettre d’alimenter la ville.

L’on raconte ici et là que la JIRAMA est endettée jusqu’au cou, notamment du fait de gros consommateurs pas toujours réguliers dans le paiement de leur factures.


La solution de rechange

Aujourd’hui, la JIRAMA seule n’est pas une solution fiable pour les besoins énergétiques (je ne m’en prends pas  à la JIRAMA, qui n’est pas la seule responsable de cette situation). La plupart des entreprises ont donc un plan B. Que ce soit les hôtels, les restaurants, les bureaux, chacun est équipé d’un groupe électrogène qui sert de relai en cas de délestages.

Prions pour que Antananarivo ne ressemble pas à Sambava d’ici peu …

Et vous, quelle est votre solution face aux délestages ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ces articles peuvent vous intéresser


madagascar-page-pluie La saison des pluies
Effondrements de terrain au dessus du tunnel d'Ambanidia. Effondrements à Antananarivo
madagascar-nuages Bilan sur le passage du cyclone Chedza

A ne pas rater sur le site


Le soleil à travers la fenêtre de l'Isalo! Visiter l’Isalo
La mer est pure à Nosy Iranja. Les plus belles plages de Nosy Be
au-sommet-de-Andringitra L’Andringitra et le Pic Boby